Et si l'on pensait tranquilité et civilité...

Certaines activités extérieures sont règlementées par un arrêté préfectoral du 21 mars 1990, afin que ces dernières n'occasionnent pas de nuisances sonores, notamment pendant les fins de semaine.

Pensez à ne pas perturber le sommeil ou la tranquillité de vos voisins en contrôlant le niveau sonore de vos tondeuses, tronçonneuse et autres engins en respectant les horaires prévus à cet effet :           
- En semaine : de 8h30 à 12h00 & de 14h30 à 19h30           
- Le samedi :   de 9h00 à 12h00 & de 15h00 à 19h00           
- Le dimanche et les jours fériés de 10h00 à 12h00 uniquement

De la même façon, il faut rappeler que l’incinération de détritus et de produits toxiques est strictement interdite.
Le brûlage d’herbes séchées, de branchage ou de broussailles occasionnant des fumées désagréables est règlementé.
Pour favoriser la réduction des déchets à la source, la communauté de l’agglomération dijonnaise met à disposition des particuliers des composteurs individuels.

Vous devez obligatoirement  tailler les haies et les arbres qui dépassent sur la rue, élaguer les arbres, arbustes ou haies en bordure de voies.

A défaut et après rappel de la Mairie, les services municipaux s'en chargeront à vos frais.

DES RAPPELS QUE L’ON NE DEVRAIT PAS AVOIR A RE…..FAIRE !!!!

En effet, malgré de nombreuses incitations à revoir leur comportement, certains propriétaires de chiens continuent à mépriser ostensiblement les règles élémentaires de la courtoisie et du respect des autres en ne maîtrisant pas les déjections de leurs fidèles compagnons sur les trottoirs et autres lieux de circulation. Il en va de même pour les aboiements intempestifs et les divagations.

Dans la commune, le stationnement des véhicules doit être assuré dans l'enceinte des propriétés.
Le stationnement sur les trottoirs, interdit par le code de la route, risque d'entraîner votre responsabilité en cas de détérioration des équipements publics ou en cas d'accident.
Encourageons les motocyclistes à respecter les chemins et nos oreilles.
Ils ne doivent pas mettre en danger les piétons qui empruntent les sentiers permettant de rejoindre les divers points de notre village.